Perth et l’île paradisiaque de Rottnest

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 0 Flares ×

Cet article sera publié alors que je serai sur le cargo CMA-CGM Magellan, probablement dans la méditerranée ou remontant l’Atlantique vers Southampton où je débarquerai. Le tour du monde touche à sa fin mais j’ai encore plein de projets et de choses à raconter !

Du 18 au 23 janvier 2014

Après une semaine sous la chaleur assommante d’Adélaïde, je m’envole pour Perth où je rejoins J, qui y reste une semaine pour raison professionnelle.

Perth, l’Australie et digression sur les trains

Perth se situe à l’extrême ouest de l’Australie. C’est la capitale du territoire de Western Australia et la quatrième ville du pays avec plus de 1,6 millions d’habitants. Perth est une ville riche, principalement grâce aux exploitations minières sur le territoire de Western Australia.

Une ligne de chemin de fer relie Sydney à Perth via Adélaïde, l’Australian Indian Pacific. Le tronçon Adélaïde-Perth prend 39 heures ! J’aurais bien voulu faire ce trajet mais les prix étaient réellement en dehors de mon budget : 330 AUD (environ 215 €) pour le tarif minimum sur un siège classique (pas un lit couchette donc). Pour avoir une couchette, le tarif le plus abordable étaient de 1 600 AUD (soit plus de 1 000 €!) et
2 600 AUD (environs 1 700 €) pour le service « Platinum »… dément. Alors à ces prix là, les repas et boissons sont inclus et on baigne dans le luxe. Mais quand même…

C’est assez intéressant de voir comment chaque pays a traité sa politique ferroviaire : l’Europe et le transsibérien avec des trains faits pour le transport de masse principalement et plutôt abordables, l’Angleterre avec une privatisation de son réseau et une multitude d’offres et d’entreprises (et aussi des infrastructures parfois hors d’âge et des prix inabordables), les Etats Unis avec un nombre limité de lignes longue distance (en comparaison à la taille du pays) et des tarifs élevés comparés au bus ou à l’avion, la Nouvelle Zélande avec des trains purement touristiques et l’Australie se focalisant principalement sur le segment luxe et haut de gamme donc.

Mais revenons à nous moutons. Pour résumer: train trop cher, j’ai pris l’avion.

Une semaine à Perth

Continuant sur ma lancée d’Adelaïde je profite des journées en semaine pour travailler sur mon projet perso alors que J est au travail. A la différence que cette fois, je ne bosse plus dans la salle commune d’un hostel, mais au bureau d’une chambre d’un hotel 4* de la ville. Et curieusement, je suis beaucoup plus productif 🙂

Le soir, on se retrouve et allons nous balader à la fraîche et découvrir les restos de la ville.

Perth, en soirée, le meilleur moment pour découvrir la ville

Perth, en soirée, le meilleur moment pour découvrir la ville

La Bell Tower, près du port

La Bell Tower, près du port

Le centre ville est composé de haut gratte-ciel, comme dans toutes les grandes villes d'Australie

Le centre ville est composé de haut gratte-ciel, comme dans toutes les grandes villes d’Australie

J'en profite pour arborer ma nouvelle chemise (merci J!!) et mes nouvelles lunettes :)

J’en profite pour arborer ma nouvelle chemise (merci J!!) et mes nouvelles lunettes 🙂

Le soir, prendre un verre en terrasse alors qu'en Europe il caille. Bonheur.

Le soir, prendre un verre en terrasse alors qu’en Europe il caille. Bonheur

Snorkeling sur l’Ile de Rottnest

Le week-end, nous décidons d’aller sur l’île de Rottnest. Rottnest est une petite île, au large de Perth, à 2 h de ferry du centre ville. Cette île a été préservée et mis à part autour de l’embarcadère où il y a quelques bâtiments, le reste de l’île est inhabité et sauvage, juste parcourue d’une route en faisant le tour. Nous embarquons à 8 h le matin et arrivons donc en milieu de matinée.

Le Rottnest Express, reliant Perth à l'île de Rottnest.

Le Rottnest Express, reliant Perth à l’île de Rottnest

Nous avons loué des vélos nous permettant de nous déplacer ainsi que des masques/tubas/palmes. Une fois débarqués, nous allons récupérer nos vélos puis prendre un petit déjeuner car nous n’avons englouti qu’un café jusqu’à présent. Puis, nous nous dirigeons vers Salmon Bay en nous arrêtant ici et là en chemin. Salmon Bay et sa plage de sable blanc est tout simplement magnifique… et presque désertée, ce qui est encore mieux.

Arrivée à Salmon Bay. Ouh que c'est beau!

Arrivée à Salmon Bay. Ouh que c’est beau !

Et en plus, la plage est loin d'être bondée

Et en plus, la plage est loin d’être bondée

Et la température de l'eau est juste parfaire. Que demander de plus :)

Et la température de l’eau est juste parfaire. Que demander de plus ? 🙂

J’ai fait l’acquisition la veille d’un appareil photo baroudeur résistant à l’eau (Nikon Coolpix AW110 pour les curieux). Et je compte bien voir ce qu’il donne ! C’est donc armé de notre matériel de snorkeling qui nous plongeons dans l’eau tiède de l’océan Indien.

Le monde sous-marin nous attend

Le monde sous-marin nous attend

Poissons !

Poisson !

Poissons colorés !

Poisson coloré !

Coraux !

Coraux !

J'essaie de suivre les poissons mais ils sont rapides les bougres

J’essaie de suivre les poissons mais ils sont rapides les bougres

coucou, ça va ?

Coucou, ça va ?

Nous passons un peu plus d’une heure dans l’eau à observer les poissons et faire les idiots avec l’appareil photo. Quand nous rentrons, T-Chat et Ping sont tout occupés à leur château de sable.

Bon, je ne suis pas sûr TC et Ping aient jamais vu de chateau de leur vie. Du coup le résultat est... approximatif. Mais ils ont l'air fiers d'eux.

Bon, je ne suis pas sûr que TC et Ping aient jamais vu de château de leur vie. Du coup le résultat est… approximatif. Mais ils ont l’air fiers d’eux

Vers 16 h, nous attrapons notre ferry de retour. C’était une super expérience !

Une fois de retour sur la terre ferme, nous rencontrons des kangourous.

Boing boing boing

Boing boing boing

C'est que ça peut être très grand un kangourou

C’est que ça peut être très grand un kangourou

Le dernier jour avant de partir, J m’offre un super bouquin 🙂

Va falloir que je potasse dur!

Va falloir que je potasse dur !

Elle l’a trouvé par hasard dans une vitrine et a pensé que ça me serait d’une grande aide à mon retour. Je sais ce qu’il me reste à faire ! La dernière fois, je me suis mis à faire du pain. Si maintenant, j’arrive à maîtriser le fromage de chèvre, j’aurai peut être enfin découvert le sens de la vie ? 🙂

Bye Bye Australia

Perth était la dernière étape australienne. A l’origine je devais prendre un cargo de Brisbane à Singapour.

La mauvaise nouvelle c’est que le cargo a été vendu, que les voyages pour les passagers ont été annulés et qu’aucun autre cargo n’était disponible. D’ailleurs c’était celui que j’avais déjà pris d’Auckland à Brisbane en décembre où je vous avais raconté l’ambiance suite à la vente. Snif, il me manquera un segment à ce tour du monde en cargo.

La bonne nouvelle c’est que du coup, je peux suivre J à Kuala Lumpur qui va y passer une dernière semaine pour le travail toujours, avant de rentrer à Paris. La suite au prochain numéro !

Des envies de Grand Voyageur?

Vous voulez connaitre la suite ? Recevez-la dans votre boite mail !

Recevez un email lorsqu'un nouvel article est publié.

Commentaires

  1. Eliateck a écrit :

    Quel beau lieu que Rottnest, ça donne envie !!! Bien belles photos sous-marines aussi !
    Quant au fromage de chèvre maison j’espère bien y goûter un jour 😉

    • Je ne suis pas sûr que le fromage de chèvre se travaille très bien en plein Paris, mais je vais tout de même essayer ! 🙂

  2. Marge a écrit :

    J’aime beaucoup ce post, tant dans le texte que les photos ! Encore plus de bonne humeur et de belles couleurs !
    Bien hâte de goûter ton frometon et ton pain !
    Ah oui on est comme ça dans la famille… mais qu’est-ce qu’on y est bien !! 😉

  3. le pater a écrit :

    Merci de me rapporter quelques uns de ces beaux bleus , OK ?

  4. Annick a écrit :

    Des photos qui incitent à se poser la question: est ce que les retraités ne devraient pas aussi se lancer dans l’ Aventure de l’Annee Sabbatique ?…

  5. Claud' a écrit :

    en plus d’être beau, ce voyage nous apprend plein de choses sur les trains !!! sans bouger, me voilà ravie !!!!

Commentaires

*

CommentLuv badge

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 0 Flares ×