Un week-end à Boston

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 0 Flares ×
Samedi 6 au dimanche 7 juillet 2013

Notre tentative de Couchsurfing à New York ayant lamentablement échoué, Sylvain et moi décidons d’en profiter pour passer le week-end ailleurs. Nous jetons notre dévolu sur Boston, à 2 h au nord de New York.

Après quelques recherches succinctes sur le net, nous tombons sur la compagnie de bus Yo Bus qui propose le trajet à $20 ($40 aller/retour donc). Cette compagnie a la particularité d’être chinoise. Elle nous prendra donc au Chinatown de New York pour nous déposer… au Chinatown de Boston ! Les Etats Unis, terre où tout business est possible, du moment qu’il y a de la demande.

Nous nous présentons donc le samedi matin en fin de matinée au lieu indiqué à Chinatown et embarquons à bord.

Yo Bus, compagnie chinoise, nous emmène à Boston à bon prix

Yo Bus, compagnie chinoise, nous emmène à Boston à bon prix

En quittant New York, nous avons de belles vues sur Manhattan.

En quittant New York, nous avons de belles vues sur Manhattan

A bord du bus c’est la grande classe : non seulement il y a des prises pour brancher ses appareils mais en plus il y a du wifi gratuit pendant tout le trajet ! C’est beau la technologie moderne. Du coup on n’est presque pas dérangé par l’heure de retard due aux bouchons pour sortir de New York.

T-Chat, sage comme à son habitude

T-Chat, sage comme à son habitude

Nous avons réservé deux nuits à l’hostel Hostelling International Boston Chinatown, qui, comme son nom l’indique, se trouve aussi dans Chinatown. Et Chinatown se trouvant en plein centre de Boston (tout comme le Chinatown de New York se situait en plein centre de Manhattan d’ailleurs), tout est parfait.

Sylvain et la cuisine commune géante de l'hostel. Il faut dire qu'il y a 600 lits...

Sylvain et la cuisine commune géante de l’hostel. Il faut dire qu’il y a 600 lits…

Francis Bacon :

Francis Bacon :”Le voyage quand on est jeune fait partie de l’éducation ; quand on est plus âgé, il fait partie de l’expérience”

Quelqu'un veut faire un billard?

Quelqu’un veut faire un billard ?

Nous passons l’après midi à déambuler dans le centre, enchainant Hamburgers et expressos (promis, je me rattraperai en bouffe).

Oh non, on est tombé sur un Five Guys. Encore !

Oh non, on est tombé sur un Five Guys. Encore oui. Mais c’est tellement bon !

Boston est une ville très agréable. Elle est de taille un peu plus humaine que New York et est peut-être un peu plus européenne dans son style. On trouve en effet de nombreux cafés (où les expressos sont servis, et non du jus de chaussette) restaurants et petites rues non rectilignes. Quelque part, je m’y sens beaucoup plus à l’aise.

Le Centre de Boston, évidemment on ne peut pas empêcher quelques gratte-ciel d'avoir poussés ici et là.

Le Centre de Boston – évidemment on ne peut pas empêcher quelques gratte-ciel d’avoir poussé ici et là

Le lendemain se passe de manière tout aussi relax. Nous faisons une halte le midi au Legal Seafood du coin pour tester leurs langoustes locales. En guise de langouste, ce sera pour moi un burger au steak de thon (j’essaye de tenir mon budget de pauvre voyageur tourdumondiste !) mais je profite de l’assiette de Sylvain pour goûter les langoustes. Miam!

T-Chat trouve étrange qu'on puisse faire un burger au thon... Derrière lui les langoustes vivent leur dernier moment.

T-Chat trouve étrange qu’on puisse faire un burger au thon… Derrière lui les langoustes vivent leur dernier moment.

Après tant d’émotions, nous décidons d’aller nous promener au parc principal de Boston (pas trouvé son nom, si quelqu’un est cultivé par ici, qu’il se fasse connaître !). Ce parc est joli, bien tenu et ô joie, permet de faire la sieste sur son herbe épaisse. Là encore, des écureuils rôdent à l’affût de la nourriture laissée pour eux (ou pas). Un écureuil, c’est quand même plus sympa qu’un pigeon. Il faudrait essayer d’importer le concept en France.

Un écureuil dans le parc à Boston. Sa queue est un peu décharnée mais il a quand même de la gueule non?

Un écureuil dans le parc à Boston. Sa queue est un peu décharnée mais il a quand même de la gueule non?

A Boston, passent de drôles de véhicules :)

A Boston, passent de drôles de véhicules 🙂

Nous reprenons ensuite la ballade pour une petite heure dans les rues de Boston, avant de passer la soirée en mode sérieux à bloguer… tout en se réservant une pause le soir.

T-Chat, maintenant toujours à l'affût dès qu'une bière se présente. Ah Bravo !

T-Chat, maintenant toujours à l’affût dès qu’une bière se présente. Ah Bravo !

 

Pour aller plus loin :

Vous voulez connaitre la suite ? Recevez-la dans votre boite mail !

Recevez un email lorsqu'un nouvel article est publié.

Commentaires

  1. Marge a écrit :

    Le Boston Common et le Boston Public Garden ?
    J’aime beaucoup le Magic “boat people” Bus !

  2. Eliateck a écrit :

    Ah moi je pense que j’aimerais Boston, tiens, je vais y songer 😉
    Belles photos (surtout celle du départ de N-Y). Le Frenchy qui t’accompagne a les cheveux qui ont bien poussé et T-Chat a l’air un peu ahuri des fois, sans doute à cause de la vie que tu lui fais mener … (A son propos je t’avais envoyé un tweet mais il est parti sous le nom du Pater04 !!! Oups). Aime bien aussi la phrase de Bacon.
    Que tout roule !!!!

  3. Dominique a écrit :

    As tu visité Logan Airport, un des rares aéroports où le bateau constitue le meilleur moyen pour y aller, en traversant la baie, compte-tenu des embouteillages.
    As tu vu la réplique du Mayflower?
    Bonne continuation, mais il faudrait quzand même que T-chat n’abuse pas trop de la bière!
    A+

Commentaires

*

CommentLuv badge

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 0 Flares ×