Escale à Singapour, surprise au Marina Bay Sands

1 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 1 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 1 Flares ×

20 février 2014

Après une semaine au Vietnam, Sylvain et moi avons décidé de changer de décor une dernière fois et d’aller passer la dernière semaine à Boracay, petit coin de paradis au Philippines. Cela nous impose de passer 24 h en transit à Singapour pour y attraper une connexion vers Boracay.

Flashback 2012 : « frustration » au Marina Bay Sands

Lorsque j’étais à Singapour au début 2012 avec les guys, nous étions allés au sommet du Marina Bay Sands, l’hôtel iconique de Singapour avec ses trois immenses tours et son toit en forme de planche à repasser. A cette époque, nous séjournions au Wink Hostel (un hostel bien sympathique où je reviendrai d’ailleurs quelques semaines plus tard). Nous étions donc au Marina en simples visiteurs.

Le Marina Bay Sands de nuit avec la planche à repasser géante (photo prise en 2012)

Le Marina Bay Sands de nuit avec sa planche à repasser géante (photo prise en 2012)

Quelle n’avait pas été notre déception lorsque, une fois au sommet, nous nous étions vus « parqués » dans un bar alors que les résidents de l’hôtel avaient accès à l’attraction principale : sa piscine de 150 m courant sur toute la longueur de la planche à repasser.

2014: Le retour de la revanche du Marina Bay Sands

Alors maintenant que nous sommes de retour pour une nuit, Sylvain et moi décidons de prendre notre revanche, de craquer nos quelques économies et de passer cette nuit au Marina. Car oui, le Marina est un hôtel très classe, il va donc nous en couter 270 € pour une nuit dans la chambre la plus abordable. Gasp.

Notre vol depuis Hanoi atterri vers 15 h 30. Après avoir passé l’immigration, nous sautons dans un taxi et, vers 17 h, nous arrivons au gigantesque hôtel. Nous nous présentons à la réception où l’on nous annonce la bonne nouvelle : comme nous restons moins de 24 h, on nous a upgradé dans une suite ! Trop aimable.

Alors, il faut savoir que le terme « suite » dans le monde des hôtels peut regrouper des choses très variées. Parfois, c’est juste un élément de marketing désignant une chambre avec un semblant de séparation avec une autre pièce. Parfois, c’est le nom donné à un Appart’hôtel (soit une chambre avec une kitchenette).

Mais s’agissant du Marina Bay Sands. Nous avions de bonnes raisons d’espérer que ça envoie du lourd. Et nous n’avons pas été déçus.

Le Marina Bay Sands en version Suite

En ouvrant la porte, nous nous retrouvons dans un appartement de 150 m² ! Une chambre séparée, une énorme salle de bain, un coin cuisine Nespresso (om nom nom), un grand canapé, un bureau, une table 6 couverts, 3 télés et une grande terrasse.

La pièce principale

La pièce principale

La chambre

La chambre

Nespresso :)

Nespresso 🙂

Assurément, on ne s’est pas fichu de nous. Mais le vrai 2e effet Kiss Cool, c’est… le billard !

Le Billard

Le Billard

Ca change des dortoirs, entassés à 10 dans 20m carrés !

Ca change des dortoirs, entassés à 10 dans 20 m carrés !

Depuis la terrasse nous observons les dizaines de cargos patientant dans la baie avant de pouvoir décharger leur cargaison.

Depuis la terrasse nous observons les dizaines de cargos patientant dans la baie avant de pouvoir décharger leur cargaison

Autant dire que nous avons un grand sourire sur la figure. Cela me rappelle le road trip au Canada en 2009 où, là encore, nous avions été upgradés dans une suite en duplex avec accès privatif à la piscine au Hilton de Montréal (quelques photos stupides).

Nager à 150 m de hauteur ?

Cette débauche de luxe ne nous fait tout de même pas oublier l’objectif principal de la journée : la piscine ! Cette fois-ci, évidemment nous avons ces sésames que sont les clés de la chambre pour nous permettre d’accéder à la piscine de l’hôtel. Et on n’y est pas trop mal non plus.

Derrière, de l'eau. Devant, de l'eau. A droite, de l'eau. A gauche, le vide.

Derrière, de l’eau. Devant, de l’eau. A droite, de l’eau. A gauche, le vide.

Le soleil tombe vite sous l'équateur

Le soleil tombe vite sous l’équateur

Vue de Singapour depuis la piscine

Vue de Singapour depuis la piscine

Mission accomplie ! Maintenant nous allons pouvoir sereinement continuer notre voyage aux philippines et retrouver les hostels à moins de 10 € la nuit, plus en ligne avec notre budget.

Ce fut un passage éclair à Singapour. Mais quel passage !

Ce fut un passage éclair à Singapour. Mais quel passage !

 Des envies de Grand Voyageur ?

Vous voulez connaitre la suite ? Recevez-la dans votre boite mail !

Recevez un email lorsqu'un nouvel article est publié.

Commentaires

  1. Eliateck a écrit:

    Je ne dirai qu’une seule phrase : Je veux aller dans un hôtel comme ça !!!!!! 😀

  2. Marge a écrit:

    Ha ha !! Je vous imagine comme quand j’amène les louloutes au magasin de jouets !! Ton sourire dans la piscine en est la preuve !! des gamins j’vous dis !!!
    Et… euh… vous avez travaillé ? 😛
    Par contre, je vais regarder cette construction différemment ! Dans ma tête, j’imaginais un bateau échoué sur des tours… Une planche à repasser… tiens tiens… Mes heures de repassage seront moins monotones, elle m’emmèneront à Singapour !!

  3. Ank a écrit:

    Y’a pas à dire…. »Marina Bay Sands » ça sonne mieux que Formule1

Commentaires

*

CommentLuv badge

1 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 1 LinkedIn 0 Pin It Share 0 Email -- 1 Flares ×